COP21 Archive

Invitation: Webinaire gratuit HEAL – Changement climatique et santé – 14 septembre 12h – 12h30


BlogTV - Invitation: Webinaire gratuit HEAL - Changement climatique et santé - 14 septembre 12h - 12h30

1 Heart 1 Tree pour la COP21 sur Kickstarter !!!! | Naziha Mestaoui | LinkedIn


BlogTV - 1 Heart 1 Tree pour la COP21 sur Kickstarter !!!! | Naziha Mestaoui | LinkedIn
Devenez co-créateur de 1 Heart 1 Tree, une œuvre d’art digitale et citoyenne.Dès le 27 mai sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter.Vous rêvez d’être un artiste et avez envie de changer le monde ? Rendez-vous avec 1 Heart 1 Tree du 27 mai au 24 juin sur Kickstarter pour offrir en avant première et à partir de 8€ votre arbre virtuel qui pourrait bien pousser en 3D, au rythme du battement de votre cœur, avec votre nom associé sur la Tour Eiffel pendan

Valls: le climat grande cause nationale en 2015


BlogTV - Valls: le climat grande cause nationale en 2015
Paris – La lutte contre les dérèglements climatiques est déclarée grande cause nationale en 2015, a annoncé vendredi le Premier ministre Manuel Valls, en clôture de la conférence environnementale.

Climat: Ban appelle le monde à « changer de cap »


BlogTV - Climat: Ban appelle le monde à « changer de cap »
« Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a appelé mardi le monde à « changer de cap » devant la menace du réchauffement climatique, à l’ouverture d’un sommet sur le climat à l’ONU auquel participent plus de 120 dirigeants. »

Marche pour le Climat – les 1ères images – et nos prochaines événements


BlogTV - Marche pour le Climat - les 1ères images - et nos prochaines événements
La Marche pour le Climat est un succès mondial, avec une mobilisation planétaire…Elle a fait descendre dans la rue de nombreuses personnes pour qui c’était la première marche..nous passons désormais le relais à nos collègues de Green Cross USA / Global Green.Voici un premier aperçu de la manifestation en photos.

Paris Climat 2015 / COP21 : les réseaux d’acteurs de la société civile expriment leurs attentes au Président de la République


BlogTV - Paris Climat 2015 / COP21 : les réseaux d’acteurs de la société civile expriment leurs attentes au Président de la République
Paris Climat 2015 / COP21 :
les réseaux d’acteurs de la société civile expriment leurs attentes au Président de la République
Paris le 18 septembre 2014–
À quelques jours du « Sommet sur le Climat, accélérer l’action » que tiendra le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki Moon, le 23 septembre 2014 à New York, le Comité 21 et le Club France Développement durable présentent ce matin, une lettre ouverte adressée au Président de la République. Ce courrier rassemble 35 propositions, exprimant l’engagement et les attentes des réseaux d’acteurs de la société civile et des partenaires impliqués dans « Solutions COP21 ». A cette occasion, Gilles Berhault, Président du Comité 21 et du Comité d’orientation du Club France Développement durable, rappelle que les acteurs de tous types (réseaux, institutions, entreprises, collectivités, centres de recherche…) sont déjà en ordre de marche. Le dispositif « Solutions COP21 », a pour objectif de mettre en lumière les solutions concrètes de lutte contre le dérèglement climatique et ses effets.
Paris Climat 2015 / COP21 : une opportunité unique pour valoriser les solutions climat
La lettre ouverte adressée au Président de la République, que Gilles Berhault lui présentera samedi 20 septembre à l’Elysée, salue sa présence personnelle à New York, la semaine prochaine. Il souligne que la COP21 sera une formidable occasion de démontrer que la lutte contre le dérèglement climatique est déjà une réalité pour de nombreux acteurs qui ont développé des solutions climat. Au-delà de cela, il s’agit surtout de saisir les opportunités qu’elle offre :
« Des milliers d’entreprises françaises, de collectivités locales, d’associations, d’ONG, d’établissements d’enseignement et de recherche démontrent chaque jour leur capacité à mettre en œuvre des actions concrètes et innovantes pour prévenir, freiner et s’adapter au dérèglement climatique. Loin d’être une contrainte, ces initiatives sont une véritable opportunité et offre de réelles réponses aux crises qui affectent l’emploi, la santé, la justice sociale ou encore le portefeuille des ménages. »
35 propositions pour passer à la vitesse supérieure en matière de lutte contre dérèglement climatique
La lettre ouverte rappelle l’engagement des réseaux du Club France dans la lutte contre le dérèglement climatique.
Gilles Berhault commente : « En tant que Club France, nous avons pris l’engagement de nous inscrire dans l’agenda positif. Les acteurs de la société civile ont conscience que chacun doit apporter sa pierre à l’édifice. Fortes des solutions innovantes et pragmatiques qu’elles ont développées, les entreprises, institutions, associations, collectivités… entendent profiter de la perspective de Paris climat 2015 pour mutualiser les savoir-faire et poursuivre les initiatives afin de les déployer à grande échelle. Dans le cadre de Solutions COP21, nous développons une plateforme web qui rassemblera ces solutions et préparons une opération de grande envergure au Grand Palais pour montrer tout ce qui marche. »Cette lettre ouverte recense 35 propositions que le Club France demande au Président de porter devant le Secrétaire général des Nations-Unies, lors du « Sommet sur le Climat, accélérer l’action » du 23 septembre. Ces propositions s’adressent aux différents échelons internationaux, européens et nationaux. Elles concernent principalement la définition d’objectifs contraignants précis, l’amélioration de la  gouvernance ou encore la coopération entre Etats pour faire de la COP21 une réussite.
Plus particulièrement, le Club France Développement durable exprime des attentes fortes de la part des autorités françaises parmi lesquelles :être exemplaire dans la lutte contre le changement climatique, en réduisant de moitié la consommation d’énergie finale d’ici à 2050 ;
associer largement les acteurs français non étatiques aux négociations climatiques ;
inciter les entreprises à intégrer les questions climatiques en facteur de compétitivité ;
simplifier les procédures administratives et les cadres juridiques d’appels d’offre sur les énergies renouvelables, sans affaiblir la nécessaire protection de l’environnement ;
trouver le juste équilibre entre contrôle réglementaire et droit à l’expérimentation, afin de favoriser la mise en œuvre de projets originaux dans un cadre cohérent.
Solutions COP21 : « Vitrine des innovations climat »
Cette lettre ouverte est également l’occasion de rappeler l’initiative « Solutions COP21 » qui rassemble les acteurs de tous types (réseaux, entreprises, institutions, collectivités territoriales, associations, organismes de formation, ou centres de recherche et d’innovation) concernés par les enjeux climat.Gilles Berhault explique : « Nous comptons sur votre implication personnelle comme vous pouvez compter sur notre mobilisation. Le dispositif « Solutions COP21 » développé à l’initiative du Comité 21 en lien avec le Club France Développement durable, sera l’occasion tout au long de cette année d’assurer la promotion et l’émergence de solutions concrètes face au dérèglement climatique. Une nouvelle donne climatique est en marche. Les Etats du monde entier doivent veiller à l’accélérer. »
Pour lire la lettre ouverte dans son intégralité
Pour consulter la liste des membres de Club France Développement durable

A propos de Comité 21
Né à la suite du Sommet de la Terre de RIO, le Comité 21 est le premier réseau d’acteurs engagé dans la mise en œuvre opérationnelle du développement durable en France au sein des organisations et sur les territoires. Il favorise le dialogue entre tous, accompagne le développement des démarches responsables et produit des études et analyses prospectives. Pour en savoir plus

A propos de Club France Développement durable
Lancé à l’initiative du Comité 21, le Club France Développement Durable rassemblant déjà plus de 70 réseaux français de premier plan, s’attache à échanger, co-construire et promouvoir les contributions des acteurs de la société civile française  aux grands rendez-vous internationaux du développement durable, et particulièrement à l’occasion de la COP 21. C’est un espace indépendant de dialogue et de synergie entre les acteurs engagés.

À propos de Solutions COP21
Solutions COP21 est un dispositif inédit de valorisation des solutions pour le climat créé en perspective de la conférence des Nations Unies qui se déroulera à Paris en décembre 2015. Cette initiative est portée par le Comité 21 avec le Club France Développement durable.
L’objectif : montrer à un large public les multiples produits, services, process et innovations existants et en projet à travers le monde pour lutter contre le dérèglement climatique et ses impacts. Pour en savoir plus

Contacts presse :
Hopscotch
Anne Gautier / 01 58 65 10 80 / [email protected]
Comité 21
Christine Delhaye/ 01 55 34 75 23/ [email protected]
Veuillez me retirer de votre liste de diffusion

Paris Climat 2015 / COP21 : les réseaux d’acteurs de la société civile expriment leurs attentes au Président de la République


BlogTV - Paris Climat 2015 / COP21 : les réseaux d’acteurs de la société civile expriment leurs attentes au Président de la République
A l’attention de Monsieur François Hollande Présidence de la République Palais de l’Elysée 55 rue du faubourg Saint-Honoré 75008 PARISMonsieur le Président de la République, Notre pays se trouve face à une opportunité historique et exceptionnelle, en accueillant l’an prochain à Paris la vingt-et-unième Conférence des Parties de la Convention Cadre des Nations-Unies sur les Changements Climatiques. À cette occasion, la communauté internationale concentrera son attention sur le processus de négociation pour parvenir à un accord climatique qui soit à la fois ambitieux, juste et efficace. L’importance de cette rencontre et notre condition de pays hôte, représentent un contexte idéal pour mobiliser nos concitoyens et souligner que l’engagement des acteurs français peut être un exemple à suivre. Les solutions éprouvées existent déjà. Des milliers d’entreprises françaises, de collectivités locales, d’associations, d’ONG, d’établissements d’enseignement et de recherche démontrent chaque jour leur capacité à mettre en oeuvre des actions concrètes et innovantes pour prévenir, freiner et s’adapter au dérèglement climatique. Loin d’être une contrainte, ces initiatives sont une véritable opportunité et offre de réelles réponses aux crises qui affectent l’emploi, la santé, la justice sociale ou encore le portefeuille des ménages. Toutefois, face aux enjeux climatiques, le rythme de ces actions doit être accéléré. C’est pour cette raison qu’en tant que Club France Développement durable rassemblant plus de 80 réseaux majeurs du secteur privé, territorial et associatif, nous exprimons par le présent courrier différentes attentes, que nous vous demandons de bien vouloir prendre en compte lors de votre déplacement à New York au Sommet sur les changements climatiques organisé en ce mois de septembre 2014 par le Secrétaire général des Nations Unies. Nous demandons notamment aux Nations-Unies : – d’associer plus largement l’ensemble des acteurs non étatiques à la préparation des COPs ; – de définir les modalités de contribution de la société civile au Fonds vert pour le climat ; – de rendre opérationnels les mécanismes de lutte contre la déforestation, de transfert technologique et d’aide à l’adaptation au changement climatique ; – d’adopter des indicateurs plus pertinents que le PIB, devant prendre en considération les dommages économiques et sociaux liés au changement climatique ; – de reconnaître le rôle essentiel de l’enseignement et de la recherche dans la création et la diffusion des nouveaux savoirs sur l’évolution du climat ; – d’adopter une Charte internationale donnant un statut aux déplacés environnementaux et climatiques.
Nous demandons aux Etats : – de poser les bases d’une stabilité à long terme s’appuyant sur un cadre législatif et réglementaire ; – d’approuver les conclusions du 5ème rapport du GIEC ; – de développer une information pédagogique et compréhensible par tous sur les enjeux territoriaux du changement climatique ; – de définir des stratégies étatiques ambitieuses de transition post-carbone ; – de renforcer la participation des acteurs territoriaux dans la définition des politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre ; – de poursuivre la décentralisation des administrations publiques afin d’impulser et accompagner les changements des modes de production et de consommation, de réduire les coûts de gestion et d’apporter la crédibilité nécessaire à la mobilisation des citoyens et des partenaires locaux sur les questions climatiques – d’accompagner les entreprises sur la réduction des émissions de GES en développant notamment une politique fiscale adaptée ; – de lutter contre les inégalités environnementales et réduire la vulnérabilité des peuples aux aléas naturels et anthropiques ; – d’anticiper et accompagner les dynamiques migratoires liées à l’évolution du climat ; – de mesurer les conséquences économiques, sociales et environnementales du dérèglement climatique. Nous demandons à l’Union européenne : – d’assurer un leadership politique sur les négociations climatiques, en dépassant les dissensions internes, afin de parvenir à l’adoption d’une position communautaire unique basée sur une alliance forte avec les acteurs européens non étatiques ; – d’organiser un débat entre les membres de l’Union européenne et les acteurs non-gouvernementaux sur la COP 21 ; – de prendre en compte le dérèglement climatique dans toutes ses politiques, en particulier dans les domaines de l’énergie, du transport, de l’agriculture, du bâtiment et du développement économique ; – d’aider au développement de réseaux de mutualisation et d’échanges sur la responsabilité sociétale des organisations ; – de soutenir financièrement les démarches de coproduction engagées à l’échelle des territoires sur le développement durable, comme les Agenda 21 et les Plan Climat territoriaux ; – d’améliorer le système d’échanges de quotas carbone et renforcer le signal-prix du carbone à long terme sur le marché communautaire ; – de réduire de 55 % ses émissions de gaz à effet de serre et d’atteindre 45% d’énergie renouvelable dans la consommation finale d’ici à 2030 et 40% d’économie d’énergie par rapport à 2005 ; – de créer une instance européenne de médiation et de règlement des conflits environnementaux qui garantira la mise en oeuvre des principes de précaution, de prévention et celui de « pollueur-payeur » ; – de supprimer progressivement d’ici à 2020 les aides néfastes à la protection de l’environnement et en particulier celles qui contribuent au réchauffement climatique ; – de promouvoir la recherche et l’innovation pour accélérer le développement d’une économie post-carbone et résiliente au changement climatique, pour que l’Europe puisse rester compétitive et garde sa place d’acteur majeur dans le monde. De surcroît, nous tenons, en tant que Club contribuant à la coordination française pour le développement durable à l’international, à rappeler que la France se doit : – d’assurer une présidence forte de la COP 21, en étant médiateur, facilitateur et maître des débats durant les négociations ;
– d’être exemplaire dans la lutte contre le changement climatique, en réduisant de moitié la consommation d’énergie finale d’ici à 2050 ; – d’associer largement les acteurs français non étatiques aux négociations climatiques ; – de proposer des « démonstrateurs territoriaux », de partager les solutions et expériences réussies et de favoriser les transferts de technologies pour promouvoir une économie décarbonée, innovante et reproductible ; – d’inciter les entreprises à intégrer les questions climatiques en facteur de compétitivité ; – de développer une gouvernance territoriale de l’énergie en particulier sur l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables ; – de simplifier les procédures administratives et les cadres juridiques d’appels d’offre sur les énergies renouvelables, sans affaiblir la nécessaire protection de l’environnement ; – de trouver le juste équilibre entre contrôle réglementaire et droit à l’expérimentation, afin de favoriser la mise en oeuvre de projets originaux dans un cadre cohérent ; – de soutenir la coopération entre les pays du Nord et du Sud afin de partager les mêmes visions et valeurs sur le changement climatique. Nous sommes convaincus, Monsieur le Président de la République, que vous partagez les analyses que nous vous soumettons ainsi respectueusement, et espérons que votre intervention à la tribune des Nations-Unies, la semaine prochaine sera l’occasion de porter ces éléments au débat. Nous tenons à saluer votre présence personnelle à cette rencontre au plus haut niveau de la gouvernance mondiale sur le Climat et vous encourageons à y tenir toute la place souhaitable en vue du futur accord de Paris en 2015. La France, et nous saluons cette position, a été l’un des pays engagés dans le processus de Kyoto. Elle y a collaboré de façon constructive et a montré sa mobilisation à maintes reprises. Nous sommes fiers que la France se soit montrée leader à cette période. Aujourd’hui, forts de l’appui de multiples acteurs privés, territoriaux et associatifs, nous restons confiants quant à son profond engagement en faveur d’un accord climatique global en 2015. Nous comptons sur votre implication personnelle comme vous pouvez compter sur notre mobilisation. Le dispositif « Solutions COP21 » développé à l’initiative du Comité 21 en lien avec le Club France développement durable, sera l’occasion tout au long de cette année d’assurer la promotion et l’émergence de solutions concrètes face au dérèglement climatique. Une nouvelle donne climatique est en marche. Les Etats du monde entier doivent veiller à l’accélérer. Nous aimerions, tout comme en 2012 lors de notre conférence de lancement à la Grande Halle de la Villette devant 1000 acteurs concernés, puis quelques jours plus tard sur le Pavillon de la France que nous avions réalisé et animé à Rio, vous recevoir pour un grand événement mobilisateur de nos réseaux. Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre haute considération. Gilles Berhault, président du Comité 21 et du Comité d’orientation du Club France Développement durable Nota : Ce courrier est le fruit du travail collégial du Club France Développement Durable. Toutefois, il n’engage pas nécessairement l’opinion de tous les membres et réseaux associés du club.

Accueil Sommet 2014 sur les changements climatiques du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, à New York


BlogTV - Accueil Sommet 2014 sur les changements climatiques du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, à New York
« Sommet 2014 sur les changements climatiques du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, à New York »

Dimanche participez à  la marche pour le climat


BlogTV - Dimanche participez à  la marche pour le climat
Le 23 septembre à New York, Ban Ki Moon reçoit tous les chefs d’état et de gouvernement sur le thème du Climat
Cette réunion est stratégique à 14 mois de la grande conférence climat qui aura lieu à Paris en décembre 2015 avec 194 pays.

L’enj
eu climatique est celui qui nous rassemble tous.
Les solutions existent. Nous pouvons inverser la tendance.

C’est pour cela que Dimanche je participerai à la grande marche pour le climat
J’y serai avec Nicolas Hulot et l’équipe de la Fondation, des dizaines d’ONG, d’entrepreneurs et des centaines de citoyens 

Rendez-vous Dimanche 21 septembre à 14h place de la République
Nous marcherons de République à Hotel de Ville…

Si vous souhaitez porter un badge Alliés pour le climat de la Fondation Nicolas Hulot, rendez-vous à 13h45 au 42 boulevard du Temple – inscrivez vous http://lc.cx/WdL 
Et n’hésitez pas à twitter #alliéspourleclimat

Au plaisir de vous voir Dimanche

Anne de Béthencourt
Fondation Nicolas Hulot
06 69 95 96 36

Volodia Opritchnik (Opritchnik) | Twitter


BlogTV - Volodia Opritchnik (Opritchnik) | Twitter
The latest Tweets from Volodia Opritchnik (@Opritchnik). Journaliste, animateur de L’Usine à GES, lettre francophone sur les changements climatiques et leurs impacts environnementaux et sociétaux. ça bouge souvent