Faits divers Archive

Accusé de tapage nocturne, il accueille la police nu en mangeant du cassoulet – L’Express


BlogTV - Accusé de tapage nocturne, il accueille la police nu en mangeant du cassoulet - L'Express
« Ce rennais de 53 ans écoutait, à 3h20 du matin, du hard rock à plein volume. »

Un appel au secours trouvé sur une étiquette de robe Primark – L’Express


BlogTV - Un appel au secours trouvé sur une étiquette de robe Primark - L'Express
Rebecca Gallagher, une cliente galloise de Primark, aurait trouvé un SOS écrit par un ouvrier textile sur l’étiquette d’une robe achetée dans l’enseigne irlandaise.

Vrai procès pour faux architecte au tribunal correctionnel de Versailles – 20minutes.fr


BlogTV - Vrai procès pour faux architecte au tribunal correctionnel de Versailles - 20minutes.fr
PROCES – Ecoles, polyclinique, crèche, salle communale… En trente ans de métier, Philippe Leblanc s’est construit un palmarès honorable d’architecte, mais sans jamais avoir le diplôme…

Meurtre d’Hélène Pastor : sa fille et son gendre en garde à vue après une vague d’interpellations


BlogTV - Meurtre d'Hélène Pastor : sa fille et son gendre en garde à vue après une vague d'interpellations
La police a arrêté une vingtaine de personnes à Rennes, Nice et Marseille dans le cadre de l’enquête menée sur le meurtre de cette riche héritière monégasque.

VIDEO. A 20 ans, elle passe le bac et accouche entre deux épreuves


BlogTV - VIDEO. A 20 ans, elle passe le bac et accouche entre deux épreuves
La jeune femme n’a pas eu beaucoup de temps pour se remettre de l’accouchement. Une semaine après, elle soutenait son rapport de stage.

Ce qu€’on dit et ce qu’on ne dit pas sur le lynchage… Quand la peur pathologique de la stigmatisation vire à l’aveuglement | Atlantico.fr


BlogTV - Ce quâ€'on dit et ce qu'on ne dit pas sur le lynchage... Quand la peur pathologique de la stigmatisation vire à l’aveuglement | Atlantico.fr
Atlantico : Alors que les condamnations du lynchage d’un jeune Rom de 16 ans à Pierrefitte-sur-Seine ont été nombreuses et unanimes, aucune trace de mise en perspective du contexte et de l’environnement dans lequel cette agression a eu lieu. Aucune mention n’est faite du climat de violence qui peut généralement régner dans cette ville de Seine-Saint-Denis. Pourtant les témoignages et faits divers ne manquent pas : gynécologue ou journalistes agressés, tirs de mortiers sur des CRS… Le degré de barbarie de l’acte commis est-il vraiment sans lien avec l’environnement violent dans lequel il a été perpétré ?