Oomark Archive

www.oomark.com – Diagonales : La liberté de la presse


BlogTV - www.oomark.com - Diagonales : La liberté de la presse
« On lit plus la presse en Angleterre qu’en France. Dans les hôtels, on y a également conservé l’habitude, presque disparue dans l’Hexagone, de déposer au petit matin devant les portes des chambres les journaux choisis la veille par les clients. Quand on parcourt les couloirs dès potron-minet, on peut ainsi voir qui lit le Telegraph, le Times, le Guardian, bref qui est conservateur, libéral, travailliste. Certains, au mépris des quolibets, osent même se faire livrer le Sun.La démocratie, c’est quand on se fait déposer un journal devant sa porte sans crainte du qu’en dira-t-on. »

www.oomark.com – Diagonales : Cost killing


BlogTV - www.oomark.com - Diagonales : Cost killing
Dans Le Monde du 25 mars 2015, à propos d’un acteur économique lourdement endetté et engagé dans un programme de réduction de ses coûts, on lit : « Parmi les nouvelles pratiques dénoncées [par ses fournisseurs], on note l’arrêt du paiement des factures. L’idée serait de mettre les fournisseurs dos au mur, les obliger à réduire leurs tarifs de plusieurs dizaines de pourcent s’ils veulent finalement être payés. »La Grèce ? Non : un grand opérateur de télécommunications.  « La nécessité est la mère de l’invention. » Platon

Diagonales : L’impôt, source de bonheur ?


BlogTV - Diagonales : L’impôt, source de bonheur ?
L’impôt peut-il rendre heureux le contribuable ? Contrairement à l’intuition, la réponse n’est pas toujours négative. Un institut de statistiques allemand tient à jour depuis un quart de siècle un panel socio-économique permettant de connaître, pour chaque membre d’un échantillon représentatif de la population, l’évolution annuelle de son sentiment de bien-être et du montant de son impôt. Sur la base de ces données, des économistes ont montré qu’à niveau de revenu net constant, le sentiment de bien-être est positivement corrélé outre-Rhin à l’impôt marginal. Autrement dit, un Allemand appelé à payer plus d’impôts sans que son revenu net s’en trouve réduit se déclarera plus heureux qu’avant. La corrélation est plus élevée chez les contribuables à faible revenu que chez les mieux payés, mais elle concerne une majorité d’Allemands. Les chercheurs expliquent ce phénomène paradoxal par le fait que le contribuable anticipe un retour à son avantage de l’augmentation de la pression fiscale.Mais augmenter l’impôt sans réduire le revenu disponible n’est possible qu’avec de la croissance. On y revient toujours !

www.oomark.com – Diagonales : Dodo la Saumure et les économistes


BlogTV - www.oomark.com - Diagonales : Dodo la Saumure et les économistes
« Jamais à court d’occasions d’élever le débat, les économistes profitent de la confrontation de Dodo la Saumure et de DSK pour soulever une question théorique : quels sont les produits et services qu’on peut légalement échanger tant que la transaction n’est pas marchande, mais qui tombent sous le coup de la loi lorsqu’ils font l’objet de compensations financières ?Pour la France, ont été identifiés jusqu’à présent : le don d’organe, l’adoption, l’amour, les faveurs politiques, les lettres de recommandation, les périodes de garde des enfants de couple divorcé, un verre de whisky chez le voisin. Il y en a sans doute bien d’autres. Avis aux amateurs. »

www.oomark.com – Diagonales : Vers l’armée de métier


BlogTV - www.oomark.com - Diagonales : Vers l'armée de métier
En 1996, la Parlement est saisi d’un projet de réforme du service national et de suspension du service militaire. Au Sénat, le rapporteur écrit :
« […] L’adéquation entre citoyenneté, suffrage universel et service militaire pouvait paraître validée tant que les femmes s’étaient trouvées privées du droit de vote. Dès lors que celui-ci a été étendu aux femmes, force est d’admettre la faiblesse du lien entre conscription et citoyenneté, sous peine de reconnaître qu’il existe deux catégories de citoyens : ceux dont la citoyenneté exige la participation au devoir de défense, et ceux dont la citoyenneté (nécessairement au rabais) s’accommoderait de leur absence de contribution à la défense du pays. Cette distinction ne saurait être sérieusement défendue. Les justifications du service militaire ne se trouvent donc plus aujourd’hui dans la relation entre service militaire (ou plutôt national) et citoyenneté. »

D’aucuns souhaiteraient aujourd’hui rétablir le service militaire au motif précisément qu’il consoliderait la conscience citoyenne. Faut-il s’attendre à ce que, après lui avoir fait barrage pendant l’entre-deux-guerres, le Sénat revienne par souci de cohérence sur le droit de vote des femmes ?

 

www.oomark.com – Diagonales : Downton Abbey Inc.


BlogTV - www.oomark.com - Diagonales : Downton Abbey Inc.
Pourquoi nous sommes-nous interpellés par Downton Abbey, la série télévisée britannique qui, de la fin de la Belle Epoque jusqu’aux Années folles, relate, comme deux mondes en miroir, le destin d’une famille aristocratique d’outre-Manche et la vie quotidienne de ses domestiques ? Nostalgie d’un temps où les relations sociales étaient réglées selon un protocole qui semblait immuable ? Satisfaction de savoir cette époque révolue ? Plaisir de l’understatement omniprésent dans chaque épisode ?
Risquons une autre hypothèse, à mi-chemin du structuralisme et de la psychanalyse : si Downton Abbey nous parle, c’est peut-être parce que nous (re)connaissons bien la hiérarchie des relations humaines qui s’y trouve mise en scène : c’est ce que, dans les entreprises, on appelle les RH !

www.oomark.com – Diagonales : Vers un Lycurgue.net ?


BlogTV - www.oomark.com - Diagonales : Vers un Lycurgue.net ?
Au IVe siècle, Lycurgue, grand administrateur d’Athènes, décide de fixer les textes des pièces d’Eschyle, Sophocle ou Euripide, et d’interdire formellement aux acteurs de les modifier lors des représentations. Pour chacun, il en fait copier un unique exemplaire et le confie aux archives de la ville. Le secrétaire de la cité est chargé de lire aux acteurs cette version officielle, qu’ils doivent apprendre et jouer exactement sous peine d’amende. C’est grâce à ce dispositif que la tragédie grecque est venue jusqu’à nous.Avec le développement de l’édition électronique, il risque de ne plus y avoir bientôt ni manuscrits, ni livres, mais des avatars de textes circulant sur les supports numériques les plus divers. Peut-être ressentira-t-on alors le besoin d’un nouveau Lycurgue ? 

www.oomark.com – Diagonales : Vers le tutoiement obligatoire ?


BlogTV - www.oomark.com - Diagonales : Vers le tutoiement obligatoire ?
« Un curieux constat a été fait : le bilan carbone est meilleur dans les entreprises où l’on se tutoie. Les experts sont partagés quant aux causes de ce phénomène. Chez les ingénieurs, on observe que l’usage du « tu » réduit la longueur des emails et limite les formules de politesse, diminuant d’autant le besoin en ressources informatiques. Pour les sociologues, le tutoiement irait de pair avec une responsabilisation accrue. Enfin, certains spécialistes du management mettent en avant la prévalence de la culture anglo-saxonne – gage de sur-performace – dans les entreprises les plus habituées au tutoiement.

Sur la base de ce constat, la Commission européenne a recommandé à l’ensemble des pays francophones de l’UE de rendre le tutoiement obligatoire. En France, un décret du 18 brumaire an II (8 novembre 1793) a rendu l’usage du tutoiement obligatoire entre tous les citoyens français, quels que soient leur métiers, fonctions ou positions hiérarchiques. Il a été aboli après la chute de Robespierre. Une idée à reprendre, avec bravitude, par la ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie ? »

www.oomark.com – Diagonales : 11 avril 1954, le jour le plus nul du XXème siècle ?


BlogTV - www.oomark.com - Diagonales : 11 avril 1954, le jour le plus nul du XXème siècle ?
Des informaticiens de l’université de Cambridge ont compilé 300 millions d’événements intervenus entre 1900 et 1999, afin de déterminer la date où il s’était passé le moins de choses. C’est le 11 avril 1954 qui ressort comme le jour le plus ennuyeux du siècle : aucune disparition célèbre, aucune naissance de personnalité, aucune bataille décisive, aucun exploit sportif, aucun fait divers mémorable. La presse du monde entier a abondamment commenté l’information; allant jusqu’à vérifier sur les unes des journaux que ce dimanche était effectivement sans saveur. Mais c’est sans compter avec le prix Nobel. La plupart des lauréats ont en effet plus de soixante ans lorsqu’il reçoivent la prestigieuse distinction. Peut-être l’avenir nous révélera-t-il qu’un grand scientifique ou un écrivain majeur sont nés le 11 avril 1954 ?

Il est décidément aussi difficile de prévoir le passé que d’anticiper l’avenir !
Si vous connaissez quelqu’un né ce 11 avril 1954 dites-le moi, nous le célébreons!

www.oomark.com – Diagonales : Guerre et paix


BlogTV - www.oomark.com - Diagonales : Guerre et paix
Dans Le Figaro du 16 décembre 1914, à la page des petites annonces, on lit : « Homme de lettres, historien, ruiné par circonstances actuelles, demande emploi si possible pour archives, bibliothèque. Passé des plus honorables. Urgent. Ecrire boîte 33, bureau place Chopin, Paris. »
La guerre ruine les historiens et enrichit les marchands de canons. La paix enrichit les deux. La paix, c’est mieux.