Commission Archive

En Europe 2 septembre 2014 La Lettre politique n° 16

En Europe
par Claudine Couture

Europe

La Lettre politique n° 16 www.lalettrepolitique.com page 7
En Europe
par Claudine Couture
Les Hauts-Commissaires enfin désignés
Après son fiasco du 16 juillet, le Conseil européen extraordinaire des chefs d’État et
de gouvernement du 30 août a élu le Premier ministre libéral polonais, Donald Tusk,
à sa tête et désigné la chef de la diplomatie italienne, Frederica Mogherini, comme
ministre des Affaires étrangères de l’Union.
Calculs politiques
En plein conflit ukrainien, le premier ministre polonais a l’avantage d’avoir toujours été ferme
contre Moscou, sans tomber dans le discours anti-russe. Il permet aussi à la droite de replacer
l’un des siens à la tête du Conseil européen, tout en conservant la présidence de la Commission
avec le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker.
Ce choix a rassuré les dirigeants des pays Baltes et d’Europe centrale et orientale, d’abord
opposés à la candidature de la sociale-démocrate Federica Mogherini, jugée trop « pro-
Kremlin ». Ils s’y sont ralliés, ce qui permet d’avoir une certaine parité homme/femme au
sommet.
Donald Tusk
Partisan d’une Union forte, il milite pour la création d’une défense européenne autonome,
convaincu que l’Union ne peut pas compter seulement sur la bienveillance américaine.
En effet, le Premier ministre polonais, d’abord atlantiste, a pris ses distances avec les États-Unis
(et la Grande-Bretagne), peu convaincu par leur gestion des guerres en Irak et en Afghanistan
dans lesquelles les troupes polonaises ont été engagées.
Non ressortissant d’un pays de la zone euro, il devra toutefois en présider les conseils
européens. En outre, il est opposé à l’avortement, au mariage des homosexuels ou encore à
l’euthanasie… Enfin, il parle mal anglais et pas du tout français, pourtant les deux langues de
travail de l’Union, même s’il s’exprime couramment en allemand et russe.
Lors de sa conférence de presse, il a promis, dans un jeu de mots en anglais, qu’il allait « polir
son anglais » (« polish » qui signifie aussi polonais) et d’être « 100 % prêt » en décembre.
Issu du mouvement Solidarność, cet historien de formation s’est forgé l’image d’un homme
efficace, notamment pendant la crise économique.
Avec la nomination de Donald Tusk, c’est la première fois qu’un pays de l’Est obtient un des
postes majeurs de l’Ue, 25 ans après la chute du Mur et 10 ans après leur adhésion à l’Union.
Frederica Mogherini
Après la victoire écrasante de son parti aux élections européennes, qui en a fait le premier
parti de gauche en Europe, le premier ministre Matteo Renzi avait exigé sa nomination pour
succéder en novembre à la Britannique Catherine Ashton.

L’Europe veut faire baisser la consommation d’énergie de 30% d’ici 2030 – Economie Matin


BlogTV - L'Europe veut faire baisser la consommation d'énergie de 30% d'ici 2030 - Economie Matin
L’objectif est ambitieux, mais l’enjeu est de taille. La Commission européenne souhaite faire réduire la consommation d’énergie de 30% d’ici à 2030. Il en va non seulement d’une saine gestion de l’environnement, mais également (et surtout) de l’économie.